Page d'Accueil

[retour au sommaire du carnet de voyage]
 

Kyoto – 2 Décembre 1998 – Les érables d'automne (suite)

voie lactée de feuilles
Les érables ressemblent à une voie lactée. Les feuilles sont petites et forment une sorte de pluie d’étoile qui vous couvre. Toutes les nuances allant du jaune au rouge pourpre étincellent.  Le contraste est d’autant plus frappant que le ciel est gris. Toutes les autres espèces végétales, assez sombres dans les verts n’ont que peu de relief dans cette lumière sans soleil. Et de là, explose chaque érable, se reflétant au gré d’un lac, d’une flaque d’eau ou d’un visage qui devient lumineux face à ces arbres-lumière.
 
 

flamboiement
Nous nous sommes surpris tout à l’heure, alors que nous étions dans une lumière de clair-obscur, reflétée par les longues lattes de cèdres d’un temple, à nous échanger un regard, devenu tout doré du reflet d’une composition d’érables magnifiques de teintes flamboyantes, lovés dans une alcôve végétale contrastant de tous ses verts, derrière une mince étendue d’eau.
 

[retour au sommaire du carnet de voyage]   [suite de Kyoto]